Mediapart joue à saute-cadavre

Pas un seul article de la rédaction. Même pas un tweet d'indignation d'Edwy Plenel. Seulement quelques brèves de Reuters republiées automatiquement, la dernière remontant au 17 février [1]. À ce jour (14 mars 2018), l'offensive turque contre Afrin lancée le 20 janvier n'intéresse vraisemblablement pas Mediapart - à la différence des massacres de la Ghouta, qui ont suscité récemment - à juste titre - plusieurs articles de Mediapart et des messages de ses journalistes sur les réseaux sociaux.

Pourtant, plus de deux cent civils ont déjà été tués dans cette bataille [2], des milliers ont été déplacés, et plus encore se trouvent pris au piège. Pourtant, si comme l'affirmait hier encore Edwy Plenel chez les Grandes Gueules sur RMC, l'engagement de Mediapart est le combat pour la démocratie, alors le journal devrait naturellement défendre les Kurdes du Rojava et le projet démocratique et socialiste du PYD contre l'agression d'un pays qui sombre dans le fascisme. Pourtant, les forces du YPG sont nos alliées dans la lutte contre le terrorisme, alors même que l'offensive turque bénéficie du soutien de forces salafistes et djihadistes comme Hayat Tahrir al-Cham. Pourtant, Edwy Plenel avait consacré beaucoup d'énergie à attaquer le choix d'un journaliste du Média de ne pas retransmettre d'images de la Ghouta, craignant de faire le jeu d'une propagande de guerre, ce qui rend son mutisme d'autant plus surprenant.

Il est vrai que les informations nous parviennent difficilement de la région d'Afrin, justement en raison du contrôle des Turcs et de leurs pressions sur les journalistes présents sur place. Mais la passivité scandaleuse de la France et des autres membres de l'OTAN alliés à la Turquie ou encore la Russie, qui se contentent de manifester une molle réprobation de cette offensive comparée par les Kurdes sur place à « nettoyage ethnique » [3], n'est permise que par l'absence de mobilisation du public. En se taisant sélectivement sur l'abandon de nos alliés Kurdes et leurs pertes civiles, force est de constater que Mediapart s'« éloigne de la conscience démocratique » et « joue à saute-cadavre » [4].

[1] : https://www.mediapart.fr/search?search_word=afrin
[2] : http://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/03/14/syrie-l-etau-se-resserre-sur-la-ville-d-afrin-encore-tenue-par-les-Kurdes_5270777_1618247.html
[3] : http://www.lepoint.fr/monde/l-appel-au-secours-des-Kurdes-d-afrin-cela-s-appelle-du-nettoyage-ethnique-14-03-2018-2202210_24.php
[4] : https://www.mediapart.fr/journal/france/050315/jean-luc-melenchon-joue-saute-cadavre?onglet=full

Commentaires

Comments powered by Disqus